Le sort des animaux en temps de crise

Réflexion 11

Aimez les animaux. Dieu leur a donné les rudiments de la pensée et de la joie sereines. Ne troublez pas leur joie, ne les harcelez pas, ne les privez pas de leur bonheur, n’œuvrez pas à l’encontre de l’intention de Dieu. Humains, ne vous flattez pas d’être supérieurs aux animaux, ils sont sans faute et vous, dans votre grandeur, vous souillez la Terre en arrivant sur elle en laissant des traces de votre grossièreté derrière vous. Hélas, c’est le cas de presque chacun d’entre nous !

Fiodor Dostoïevski

L’une des plus tragiques victimes des époques turbulentes est le monde des plus qu’humains. Tant de millions d’entre eux sont victimes de l’effondrement économique, des catastrophes climatiques, de négligence et d’abus vicieux et calculés. Presque toute la douleur et la souffrance chez les animaux sont d’une certaine façon liées aux sentiments de fierté et de supériorité de l’humanité à leur égard.

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

Les animaux possèdent deux attributs que les humains ont beaucoup de difficulté à atteindre. Ils sont totalement et complètement dans leur corps et ils n’ont pas d’ego, ce qui en fait des créatures complètement présentes et souvent en mesure de naviguer dans un monde incertain avec une grâce furtive rare chez les humains.

Dans les périodes économiques difficiles, je crois que nous devons protéger les plus vulnérables d’entre nous : les enfants, les personnes âgées et les animaux. Des choix très difficiles pourraient nous confronter quand il faudra décider qui nourrir et ne pas nourrir. Il pourrait être extrêmement difficile ou même impossible de prendre soin de tous les animaux que nous rencontrerons et au fur et à mesure que les refuges pour animaux et d’autres organismes de protection deviendront de plus en plus rares, sinon inexistants, la probabilité de garder nos cœurs ouverts au sort des animaux pourrait s’avérer accablante.

Nous ne pouvons que faire de notre mieux pour agir avec amour et compassion tout en permettant à chaque être que nous rencontrons d’être un enseignant. Certains des plus grands maîtres sur la Terre sont nos frères et sœurs du monde des plus qu’humains. Ouvrez-vous à l’amour, la sagesse, la discrétion et la présence corporelle des animaux. Devenez un étudiant des créatures qui naviguent dans le monde avec leur corps, leurs sens et leurs instincts. Célébrez votre corps et votre âme d’animaux. Travailler avec et non contre l’intention de Dieu.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

L’effondrement nous dévoile

Réflexion 10

 

Une crise est un moment de vérité.

Chellis Glendinning

L’effondrement de la civilisation industrielle va nous obliger à faire beaucoup de choses et à en cesser bien d’autres, mais il va surtout nous obliger à dire la vérité sur notre environnement, nos ressources naturelles, notre utilisation et notre mauvais usage de l’argent, notre déconnexion de la communauté terrestre et, par-dessus tout, il va nous obliger à dire la vérité sur nous-mêmes.

L’intensification de l’effondrement est accompagnée d’une transformation radicale des valeurs et des priorités. Pourquoi tant de choses qui comptaient auparavant importent-elles si peu maintenant ? Pourquoi tant de choses que nous ignorions ou minimisions avant sont-elles devenues essentielles et urgentes en ce moment ? Mais au-delà de tout cela, nous sommes confrontés à qui nous sommes vraiment, plutôt qu’à l’image que nous avons été poussés à montrer.

Beaucoup de choses se manifestent maintenant et c’est précisément ce que le mot apocalypse signifiait à l’origine : le dévoilement. En se désintégrant, chaque institution montre ce qu’elle est devenue. Et chacun de nous est et sera dévoilé au fur et à mesure que les difficultés de l’effondrement s’intensifieront.

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

Il n’est plus temps de prétendre ; il n’y a nulle part où s’enfuir, nulle part où se cacher. Nous ne pouvons nous permettre de dire quoi que ce soit d’autre que ce qui est, et notre fausseté sera révélée si nous essayons de faire autrement. Il est temps de dire la vérité à propos de l’ancien paradigme. Il est temps de dire la vérité sur la façon dont il a assassiné nos âmes, car seule la narration radicale de la vérité peut restaurer nos âmes et nous permettre de récupérer notre plénitude.

Une crise sépare le bon grain de l’ivraie parce qu’elle révèle ce qui est vrai ou faux : c’est peut-être sa conséquence la plus imprévue et douloureuse. Nous disons que nous ne voulons pas perdre un mode de vie auquel nous sommes habitués parce qu’il est confortable et familier, mais peut-être que la vérité plus profonde est que nous craignons qu’en le perdant pour de bon la vérité sur qui nous sommes réellement sera irrévocablement exposée. Le déni et l’illusion masquent nos tares, mais elles cachent aussi l’or authentique du soi sacré. Nous devons structurer et prendre soin d’un nouveau paradigme au cœur duquel se trouve la réalité inexorable des deux : les tares et l’or.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Tenir la tension des opposés

Réflexion 9

 

Il y a une brisure d’où surgit la plénitude

Une destruction de laquelle fleurit l’indestructible.

Il y a la peine au-delà de tous les deuils qui conduit à la joie,

Et une fragilité des profondeurs de laquelle émerge la force.

Rashani

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

Qui ne pourrait passer des années à étudier ces mots ? Et vous le ferez peut-être. En m’attardant sur ces paroles de Rashani, mon corps résonne avec sa superbe juxtaposition de la lumière et de l’obscurité, de la tristesse et de la joie, de la brisure et la de plénitude, de la fragilité et de la force. Certainement que ces lignes de son extraordinaire poème sont particulièrement adaptées aux périodes turbulentes ; la poétesse tient dans son cœur et exprime par sa plume une union des opposés qui résonne avec tout ce que nous savons être vrai dans le fond de nous.

Pendant que nous nous tenons là avec l’angoisse autour de nous, ou peut-être dans nos propres vies, une partie de nous est consciente que cela n’est pas toute la vérité, l’ensemble de l’histoire. Dans les profondeurs de notre psyché, nous ressentons que l’effritement, l’effondrement, la chute et le chaos ne représentent que la moitié de ce qui essaie de se produire en nous-même et dans notre espèce. Les anciens alchimistes comprenaient qu’en restant patiemment présents au feu et au plomb dans le creuset alchimique, le métal commun pourrait et serait transmuté en or. Ils comprenaient également que le processus était une épreuve ardue, déchirante et atroce qui ne pourrait jamais se produire sans effort, sans un engagement laborieux et sans faille.

Tenir la tension des opposés, la chute et la créativité, la violence et le tendresse, la désolation et la beauté, la mort et la renaissance, est le plus difficile et parfois le plus déchirant travail qu’un être humain puisse faire. C’est pourtant ce qui nous est demandé à ce stade de l’histoire de notre espèce. Nos âmes sont en train d’être déchirées et pourtant, sans équivoque, nous sommes en train d’apprendre à chanter.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Comprendre nos dons, et peut-être consommer moins?

Réflexion 8

 

Chaque personne cherche avant de naître la raison d’être de sa vie.

Mais comment pouvons-nous savoir quel est le but de cette vie ?

Lorsqu’une femme est enceinte un rituel appelé le rituel d’écoute est effectué. Dans ce rituel les anciens du village demandent à l’enfant à naître :

Qui es-tu ?

D’où viens-tu ?

Pourquoi prends-tu la peine de venir dans ce monde tourmenté ?

Que pouvons-nous faire pour rendre ton voyage plus facile ?

Sobonfu Somé, The Gift of Happiness

 

Dans Entering the Healing Ground, Francis Weller parle de l’emploi spirituel, un terme qui désigne les dons que chacun de nous porte en son âme en entrant dans cette vie. Sobonfu Somé, de la tribu dagara de l’Afrique de l’Ouest, parle de l’importance pour la communauté de savoir ce que chaque enfant apporte afin que le village puisse le ou la soutenir.

En cette époque de chômage massif qui peut signifier la fin de l’emploi à temps plein tel que nous l’avons connu, il devient de plus en plus important pour nous de savoir quels dons nous avons apportés en ce monde et ce que nous sommes vraiment venus faire ici, au-delà de tous nos emplois actuels ou passés.

Dans Fate and Destiny, Michael Meade suggère qu’une des raisons pour lesquelles nous sommes devenus une société de consommation est la perte de la connexion avec nos dons intérieurs qui nous a poussés à trouver notre identité dans la consommation, nous transformant ainsi en chômeurs spirituels. Si, dans l’édification de la prochaine culture nous devons renoncer à nos identités de consommateurs, nous devrons redécouvrir notre identité authentique qui ne peut être découverte que dans la conscience de nos dons. Parce que, comme le dit Meade : « En devenant conscient de ses dons naturels, la nécessité de donner quelque chose au monde devient plus forte que l’envie de le consommer. »

Les anciens sont les gardiens et les protecteurs de la culture. Leur rôle n’est pas défini par l’âge, mais par la sagesse qu’ils ont acquise dans des initiations personnelles et culturelles. Dans la prochaine culture, les aînés devront travailler avec la collectivité pour découvrir les dons dans chaque personne, tout comme chaque personne devra travailler à découvrir ces dons en lui-même ou en elle-même. De cette façon, nous deviendrons des sages-femmes de l’âme et garantirons que notre communauté maintiendra le plein emploi spirituel.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Suivre le fil, malgré tout

Réflexion 7

Il y a un fil que vous suivez. Il traverse les choses qui changent. Mais lui ne change pas.

William Stafford

Peut-être que rien dans ces temps troublés n’est plus urgent que d’être conscients que le fil vit en nous et de ressentir sa présence dans nos vies. Pendant les périodes de changements vertigineux et effrayants, le fil demeure, toujours là, prêt à être touché et à nous entraîner. Ce faisant, nous ressentons notre connexion avec les ancêtres, la sagesse ancienne, la vérité intemporelle et les restes éternels du sacré.

Notre travail n’est pas seulement de rester en contact avec le fil, mais de l’utiliser pour retisser et refaire notre monde avec les fibres effilochées d’un vêtement que nous avons hérité des Lumières, un vêtement qui a fini par devenir un poids étouffant sur nos âmes, une couverture séduisante, mais triste.

Stafford nous assure que tant que nous tiendrons le fil nous ne pourrons nous perdre. Tout s’effondre ; les gens remettent nos choix en question, concluent peut-être même que nous sommes fous. Pourtant, nous tenons à notre fil et aidons nos congénères humains à trouver le leur. Quand nous nous sentons dépassés, nous nous accrochons au fil et lorsque notre voisin est près de succomber à la folie, nous lui offrons un poème, une chanson, une histoire, ou une autre belle chose pour apaiser et adoucir sa terreur, quelque chose qui lui rappellera le fil qu’il n’a pas retrouvé, mais n’a jamais perdu. En chérissant le fil, nous comprenons de mieux en mieux combien nous sommes tous reliés intimement ensemble dans un vêtement qui s’appelle la vie. En fait, c’est ce que des périodes turbulentes ont toujours enseigné aux humains.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

De la liberté et de la communauté

Réflexion 6

La liberté est l’ultime désir spirituel d’un être humain, mais la liberté est seulement appréciée quand elle se situe à l’intérieur des paramètres d’un sentiment d’appartenance plus large.

David Whyte

Avec l’écroulement de la société et de la culture, on peut éprouver plusieurs menaces réelles ou imaginaires pour notre liberté. Les lois et leur application peuvent se dégrader. Les systèmes peuvent se désintégrer et devenir des tas de cendres de l’ancienne modernité. Des gouvernements aux soins intensifs qui tentent de maintenir leur contrôle et leur légitimité pourraient devenir de plus en plus autoritaires. Ou dans des zones plus reculées, où le long bras de la loi pourrait avoir été considérablement raccourci par l’effondrement économique, certains individus pourraient usurper le pouvoir dans des tentatives opportunistes de renforcer leurs propres possibilités de survie. D’autre part, l’effondrement des grands systèmes pourrait apporter plus de liberté que beaucoup d’entre nous n’auraient pu imaginer, du moins pour un certain temps. Mais la nature a horreur du vide, et l’absence de structure civique pourrait à la fin aboutir à une sévère répression.

Quelle que soit la liberté dont nous jouissons, ou pas, il est bon de se rappeler les paroles de David Whyte concernant les paramètres d’un sentiment d’appartenance plus large. La civilisation industrielle a poussé beaucoup d’entre nous à l’exil, un exil de nous-mêmes, de la communauté et de la nature. Nous avons maintenant l’occasion et, je crois, l’obligation de découvrir ce que signifie d’appartenir. Sans communauté, nous ne pourrons survivre en ces temps troublés. Avec une communauté, il est possible d’expérimenter un nouveau niveau de sécurité, de soutien et de prospérité au-delà de la simple survie. Pour plusieurs, ce sera leur première expérience d’appartenance depuis l’enfance ou, peut-être, la première tout court.

Peut-être n’aimons-nous pas tout le monde dans notre communauté ou ne raffolons-nous pas dans leur camaraderie, mais l’appartenance est un besoin humain qui doit être satisfait dans les temps difficiles si nous voulons naviguer parmi les écueils de l’effondrement et valoriser notre existence dans les ruines désordonnées de ce qui était autrefois une civilisation florissante. Lorsque nous faisons l’expérience de paramètres sains d’appartenance, nous sommes vraiment libres. L’ancien paradigme soutient que c’est seulement l’esprit libre indépendant qui est pleinement libre d’être lui-même. Est-il nécessaire de chercher plus loin pour voir où cette vieille histoire nous a menés ?

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Répondre aux attentats en intensifiant la guerre « contre le terrorisme »?

par Suzanne Loiselle et Raymond Legault

Suite au terrible attentat à Ouagadougou, qui a fait 30 morts, les médias ont unanimement fait écho aux propos de Madame Camille Carrier, mère de l’une des six victimes québécoises. Elle décriait en ces termes la promesse électorale de Justin Trudeau (non encore appliquée) de mettre fin à la participation canadienne aux bombardements aériens coordonnés par les États-Unis en Irak et en Syrie : « Heille, il y a six Québécois de touchés. Pis de savoir qu’il ne participe pas aux combats (…) Il veut envoyer des couvertes… qu’il aille donc les abattre, ces gens-là ». Des éditorialistes et autres commentateurs politiques ont renchéri en qualifiant de faible, d’idéaliste ou de dépassée toute position autre que celle de faire la guerre à « cet ennemi [qui] veut tuer des Occidentaux. Même lorsque nous ne sommes que de dévoués travailleurs humanitaires venus pour aider à construire des écoles et des puits » (Antoine Robitaille, Le Devoir, 20 janvier 2016).

Si on peut facilement comprendre la douleur, la révolte et la colère d’une mère ayant perdu sa fille aussi tragiquement, on ne peut s’empêcher de voir dans ses paroles et dans leurs échos médiatiques un dangereux appel à une riposte de l’Occident qui ferait totalement fi de ses responsabilités et de celles de ses proches alliés au Moyen-Orient dans la genèse de ce type de terrorisme, et de l’échec lamentable de la soi-disant « guerre contre le terrorisme ».

Des victimes par dizaines, voire par centaines de milliers

« Heille », serait-on tenté de répondre, à côté des quelques milliers de victimes occidentales d’attentats djihadistes depuis 2001, pourquoi ne pas voir aussi les CENTAINES de milliers de victimes – très majoritairement civiles – engendrées par les guerres d’occupation qu’ont menées les États-Unis et leurs alliés en Irak et en Afghanistan, par la guerre civile et ses commanditaires extérieurs en Syrie, par les bombardements occidentaux en Libye? Pourquoi ne pas essayer de saisir le portrait global qui s’en dégage et d’en comprendre les sources?

La douleur extrême ressentie par Madame Carrier et les proches des victimes occidentales a été ressentie par un nombre bien plus grand de personnes sur d’autres continents. Mais elles sont demeurées anonymes et sans visages pour nous. Des proches d’enfants et d’enseignant.e.s bombardés dans leurs écoles… Des proches de malades et de personnel soignant bombardés dans leurs hôpitaux ou leurs cliniques… Des proches de familles bombardées lors de cérémonies ou de réceptions de mariage… Des proches de milliers de jeunes gens torturés… etc.

« Bavures » et « dommages collatéraux » sont les termes aseptisés dont on enrobe ces drames-là pour l’opinion occidentale, à la fois pour les déshumaniser et pour occulter leur illégalité au regard du droit international. Mais leur impact là-bas, est toujours le même : à chacun de ces drames, de nouveaux djihadistes sont recrutés, motivés par la douleur, la révolte, la colère et prêts à « aller abattre ces gens-là ». Et « ces gens-là » faut-il le rappeler, ce sont d’abord des Musulmans chiites – de loin les plus nombreuses victimes du djihadisme d’inspiration wahhabite – ensuite des membres des minorités religieuses (chrétiennes et autres) de ces pays ravagés par la guerre et, seulement en bout de ligne, des victimes occidentales.

Un fléau en grande partie créé et alimenté par l’Occident et ses alliés

La responsabilité des États-Unis et de leurs alliés occidentaux de l’OTAN ne se limite pas à celle, indirecte, de créer de nouveaux djihadistes par les innombrables drames humains qu’entraînent leurs guerres dans des pays lointains. Et ceux qui critiquent le caractère malhabile et creux des déclarations récentes du Premier ministre Trudeau concernant la guerre en Syrie et en Irak sont dans la position de ceux qui ne voient qu’un arbre qui leur cache la forêt. Car depuis des années, la phrase creuse et mensongère suprême est justement celle de la « guerre contre le terrorisme ».

Bien loin de mener une guerre conséquente contre le terrorisme djihadiste, de nombreuses enquêtes ont révélé que les États-Unis ont, secrètement et constamment, instrumentalisé ce terrorisme pour l’avancement de leurs intérêts stratégiques, souvent en le finançant, en l’armant et en l’entraînant ou en laissant leurs alliés moyen-orientaux le faire. Évidemment, cette instrumentalisation s’est régulièrement retournée contre eux, mais ils n’y ont pas renoncé pour autant lorsqu’ils passaient à de nouveaux « théâtres d’opération ».

On n’a qu’à penser d’abord à l’appui étasunien à Oussama Ben Laden et à ses moudjahidines dans leur guerre contre l’URSS et le régime communiste local en Afghanistan dans les années 1980. Plus récemment, en Libye, par leurs bombardements mais aussi par les tractations de leurs forces spéciales et de leurs services de renseignement, ils ont non seulement entraîné la chute du régime de Mouammar Gaddafi mais favorisé l’armement et la montée en force des djihadistes dans ce pays, maintenant devenu totalement chaotique. De même, dans la poursuite de leur objectif de renverser le régime de Bachar el-Assad en Syrie, les États-Unis ont favorisé le transfert d’armes et de combattants de la Libye vers la Syrie et laissé leurs très proches alliés – en particulier l’Arabie saoudite et le Qatar – financer l’État islamique (EI), Jabhat al-Nusra et d’autres groupes djihadistes ou, dans le cas de la Turquie, laisser passer librement leurs combattants à travers leurs frontières ou même acheter et revendre le pétrole produit par l’EI. De façon plus générale, les États-Unis ont aussi maintenu une très étroite alliance stratégique avec l’Arabie saoudite, alors que ce pays dépense des milliards de dollars chaque année pour disséminer partout dans le monde le wahhâbisme, ce courant particulièrement rétrograde et sectaire de l’Islam sunnite dont se revendiquent les groupes djihadistes. Avec le résultat, comme l’écrit le journaliste britannique Patrick Cockburn dans son livre « The Rise of Islamic State », que l’on se retrouve maintenant face à « un mouvement cent fois plus gros et bien mieux organisé qu’Al-Qaïda d’Oussama Ben Laden » (notre traduction).
Quoi faire ?

La seule véritable façon d’en finir avec les attentats dont sont victimes les Occidentaux dans leurs pays ou à l’étranger est d’abord et avant tout de mettre un terme aux politiques hégémoniques et guerrières de l’Occident qui sont menées sous le couvert fallacieux de la « guerre contre le terrorisme ». Dans le cas du Canada, il faudrait non seulement retirer les CF-18, mais aussi les forces spéciales canadiennes, et cesser toute participation à la guerre en Irak et en Syrie. Il faudrait également rompre nos contrats militaires avec l’Arabie saoudite et dénoncer le rôle particulièrement pernicieux que joue ce pays dans le monde et la protection que lui accordent les États-Unis. Voilà tout un programme à réaliser ! D’autant plus qu’en matière d’affaires étrangères et de guerre, probablement plus que dans tout autre domaine, c’est le 1 %, les puissants, qui déterminent les politiques et les 99 % de la population qui en gobent la propagande, en paient les coûts et en subissent les conséquences.

 

Les auteurs sont des porte-paroles du Collectif Échec à la guerre, mais ils s’expriment ici à titre personnel.

La fin et le commencement

Réflexion 5

Lorsque les périodes sombres s’approchent et que la fin semble à nouveau proche, il devient plus essentiel pour une personne d’apprendre et de vivre l’histoire que l’âme porte depuis avant la naissance.

Michael Meade, The World Behind the World

Un moyen de se connecter à l’autre monde, intérieur et caché, est à travers l’histoire que l’âme transporte. En méditant sur ce récit, l’histoire de nos vies, ses nombreux tours et détours du destin ainsi que les parties qui restent à jouer, tout cela offre des indices à propos de notre sort et de notre destin qui révèlent ce que nous sommes venus faire ici.

Je remarque dans la déclaration de Michael Meade les mots « lorsque… la fin semble à nouveau proche ». Cela signifie que nous avons connu de nombreux achèvements auparavant, tout comme le monde a connu de nombreuses fins dans le passé. Nous avons tous subi des centaines, sinon des milliers, de petits décès dans notre vie. Mais une fin est toujours le début de quelque chose, même s’il est parfois difficile de discerner où une chose s’achève et une autre commence.

La fin de la civilisation industrielle est aussi le début de ce que certains ont appelé la prochaine culture. Ainsi, nous faisons tous partie non seulement de cette fin, mais d’un nouveau début, la nouvelle culture qui tente d’émerger. Pourtant, elle n’émergera pas toute seule ; elle a besoin de sages-femmes et d’architectes humains. L’histoire de la civilisation industrielle tire rapidement à sa fin et la prochaine culture a désespérément besoin de nouvelles histoires. Paradoxalement, cependant, ces nouvelles histoires doivent être écrites en retournant aux histoires anciennes des peuples autochtones avant l’avènement de la civilisation industrielle.

Les mots culture et cultiver ont une racine commune. Vivre avec des histoires anciennes, des mythes et des contes de fées parallèlement à un décodage conscient et spirituel de notre histoire personnelle est l’un des meilleurs moyens de cultiver une riche vie intérieure et de créer une nouvelle culture. Les époques turbulentes sont des périodes idéales pour découvrir le synchronisme entre les deux. Une occasion extraordinaire de découvrir le monde caché derrière le monde, un monde qui ne finit jamais, qui informe toutes les extrémités et tous les débuts du monde chaotique et troublé dans lequel nous vivons en ce moment.

——————

Cette série de réflexions est la deuxième partie du livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise publié par les éditions Écosociété. Ce livre est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle qui constituent la deuxième partie de la version originale du livre sont publiées ici à raison d’une par semaine.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Le déni de l’effondrement et notre peur de la mort

Être dans un corps, c’est entendre les battements de cœur de la mort à chaque instant.

Andrew Harvey

Tout autour de nous, la mort. Personnes mourantes, systèmes mourants, nature mourante, modes de vie mourants, rêves mourants. Comment persévérer ? Ces rappels constants de notre propre mortalité suscitent la question : combien de temps me reste-t-il ?

Pourquoi le dalaï-lama passe-t-il une heure par jour à contempler sa propre mort ? Pourquoi certains moines bouddhistes passent-ils des heures à regarder des cadavres ? Le poète Rumi nous dit de mourir avant de mourir. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Pendant plusieurs années, j’ai inclus dans mes ateliers un exercice qui menait les participants à imaginer, de façon très imagée, leur propre mort. Je sais que d’autres animateurs d’ateliers ont utilisé des processus similaires. J’ai rarement fait savoir à l’avance aux participants que nous ferions cet exercice. Cependant, presque sans exception, après l’avoir vécu, les gens me disent que ce seul exercice valait le coût de l’inscription.

Une raison d’inclure ce processus est qu’il sert à aborder directement la peur de la mort qui se cache derrière notre déni de l’effondrement, notre conviction que la civilisation n’est pas vraiment en train de s’effondrer ou que, si elle le fait, un million de merveilleuses possibilités émergeront pour que le jeu en vaille la chandelle. Une fois que nous aurons notre peur de la mort bien en vue et non plus dans l’ombre, une fois confrontés consciemment et sans équivoque à la réalité de notre propre mort en compagnie d’autres personnes dans un groupe, un profond changement survient et nous pouvons arrêter de nier l’effondrement ou n’importe quelle déchéance dans l’expérience humaine.

Contempler notre mortalité sur une base quotidienne, voire horaire, est une pratique très utile, autant en périodes troublées qu’en périodes plus calmes. Non seulement cette contemplation provoque-t-elle un réaménagement de nos priorités, elle nous rappelle aussi que nous ne sommes pas l’ego. Le moi profond, notre véritable essence, est éternel et immuable. Une chanson des Beatles des années 1960 chantée par John Lennon dit que rien ne changera mon monde (Nothin’s gonna change my world). Lennon ne signifie pas par là que le monde extérieur ne changerait pas, mais que le moi sacré est constant, éternel, épargné par le monde relatif de l’ego et à l’abri des formes de pensées. Écoutez régulièrement le battement de cœur de la mort.

Cette série de réflexions est la deuxième partie du livre L’effondrement publié par les éditions Écosociété. Ce livre est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle qui constituent la deuxième partie de la version originale du livre sont publiées ici à raison d’une par semaine.

La gratitude malgré la noirceur

Être vivant dans ce magnifique univers auto organisé, participer à la danse de la vie avec les sens pour la percevoir, des poumons qui la respirent, des organes qui s’en nourrissent, c’est une merveille au-delà des mots.

Joanna Macy

Peu importe combien redoutable peut vous sembler votre vie en ce moment, ces mots ne sont pas moins vrais que si vous étiez dans un état d’extase. Pour de nombreuses personnes qui passent à travers des pertes incalculables, cette phrase est peut-être tout ce à quoi ils doivent s’accrocher à certains moments de leurs tourments.

Malgré tout ce que nous n’avons pas en ce moment, nous avons notre corps. Peut-être que notre corps n’est pas aussi sain qu’il pourrait l’être, qu’il aurait même besoin de soins de santé que nous ne pouvons pas nous permettre, mais les systèmes de notre corps continuent à fonctionner. Si vous êtes en train de lire ces mots, vous avez encore des poumons qui respirent et des organes qui fonctionnent, deux miracles sur lesquels vous pouvez vous pencher dès maintenant afin de les contempler.

Si vous êtes en mesure de marcher dans la nature, je suggère une randonnée ou une promenade de gratitude. Cela devrait être fait en silence, pendant que vous réfléchissez lentement et profondément à tout ce que vous rencontrez et pour quoi vous êtes reconnaissant. Quels cadeaux, surprises, idées, joies ou défis s’offrent-ils à vous pendant cette excursion ?

Si vous ne pouvez marcher, regardez alors autour et contemplez profondément les bienfaits qui vous entourent. Lesquels n’aviez-vous pas encore remarqués ? Lesquels sont les plus chers et les plus précieux ? Pourquoi ?

Ainsi que le note le frère David Steindl-Rast dans son merveilleux livre Gratefulness, the Heart of Prayer, peu importe ce qu’est notre chemin spirituel et même si nous n’en avons pas, lorsque nous exprimons notre gratitude, nous reconnaissons soit les forces humaines ou la puissance de quelque chose de plus grand, ou les deux. Nous pouvons « tenir quelque chose pour acquis » sans nous rendre compte que, dans les faits, il a été accordé. Par conséquent, ressentir consciemment ou exprimer de la gratitude pousse à l’humilité, ce qui explique peut-être pourquoi certains individus le font rarement. Néanmoins, c’est précisément dans cette humilité que se cachent une libération et une vitalité inimaginables.

La dépression peut être endémique autour de nous, mais il est impossible de se sentir déprimé en même temps que l’on ressent de la gratitude. Les humeurs vont et viennent, et nous avons peut-être peu de contrôle émotionnel ou chimique sur elles, mais ressentir et exprimer sa gratitude sont des choix qui peuvent ponctuer et tempérer des états émotionnels sombres.

Cette série de réflexions est la deuxième partie du livre L’effondrement publié par les éditions Écosociété. Ce livre est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle qui constituent la deuxième partie de la version originale du livre sont publiées ici à raison d’une par semaine.