Archives pour la catégorie À voir / à lire

Être le sage ou être le chef?

Un aîné assis à l’arrière de la pièce d’un groupe du conseil autochtone des États-Unis détient une autorité. Non pas parce qu’il est titulaire d’un grade supérieur, mais parce qu’il a certaines valeurs.

James Hillman
Nos ancêtres étaient des populations tribales, ce qui, par définition, signifie que leur structure était plutôt communautaire que hiérarchique. De nombreuses tribus étaient des sociétés matriarcales dans lesquelles les matrones ou les mères du clan détenaient l’autorité ultime. Par exemple, parmi la Confédération iroquoise au début de l’Amérique du Nord, les hommes devaient obtenir la permission des mères du clan pour aller à la guerre.
Pour la plupart des anciens, le chemin de vie de quelqu’un était orienté vers l’accession ultime au statut d’aîné de la tribu. L’accès à ce statut n’était pas fondé sur l’autorité politique, mais sur la profondeur de la sagesse de la personne. Aujourd’hui, nous nous étouffons avec l’information, mais demeurons sur notre faim quant à la sagesse. Pour les anciens, la sagesse signifiait, comme l’affirme Michael Meade, d’apprendre à extraire un savoir vivant à partir des luttes de la vie qui ont toutes contribué à développer une profonde compréhension de leurs propres vies. En d’autres termes, une descente dans les profondeurs de la vie est nécessaire afin de développer la sagesse. Les aînés authentiques agissent comme un pont entre ce monde et l’autre monde. Selon Meade, le mot bizarre était synonyme d’aîné dans certaines sociétés antiques. Bizarre signifiait simplement avoir un pied dans chaque monde. La bizarrerie et la sagesse étaient étroitement liées.
Comme nous aspirons à être des aînés dans une culture en déclin et un monde en décomposition, il est crucial d’avoir un pied dans ce monde et un pied dans l’autre. Bien que cela puisse paraître étrange à un grand nombre de nos pairs, c’est ce qui nous appelle en ce moment. Nous devons avoir un pied solidement sur le sol de la survie et l’autre dans le domaine de l’âme, du soi sacré. Cette position peut être ressentie comme une bizarrerie plus dérangeante pour nous que pour n’importe qui d’autre, mais c’est seulement cette position qui nous qualifie pour le statut d’aîné et nous donne ainsi les moyens pour prendre soin du monde avec beaucoup d’autorité (relié au mot authentique) intérieure, un monde dans lequel les structures non authentiques de l’ego humain agonisent dans une décomposition abjecte.</p>
<p>Sommes-nous disposés à persévérer dans cette descente afin d’acquérir la capacité d’accéder à la sagesse plus profonde qui résulte de la recherche de l’or au centre de l’âme ?

————–

Cette série de réflexions est la deuxième partie du livre L’effondrement publié par les éditions Écosociété. Ce livre est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle qui constituent la deuxième partie de la version originale du livre sont publiées sous la rubrique Carolyn Baker sur ce blogue.

Vous pouvez vous procurer L’effondrement de Carolyn Baker, Éditions Écosociété dans toutes les bonnes librairies, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de

Fondation Écho-logie
7011, ave Champagneur
Montréal (QC) H3N 2J6

Trouver la beauté malgré tout

Réflexion 18

Trouver de la beauté dans un monde brisé, c’est créer de la beauté dans le monde que nous trouvons.

Terry Tempest Williams

Dans un environnement en déclin, il est parfois difficile de trouver la beauté, en particulier dans les zones où existe beaucoup de dévastation ou de décomposition. Une grande partie de la nature a été ravagée par les humains ou les changements climatiques causés par l’homme. Selon l’endroit où l’on vit, il peut être difficile d’accéder à la beauté naturelle. Alors que dans le passé nous avons peut-être compté sur des promenades en forêt pour nous imprégner de beauté naturelle, ces forêts peuvent maintenant avoir disparu ou être gravement altérées. Nous sommes peut-être habitués à une chaîne sonore mélodieuse ou à une sortie régulière à des concerts symphoniques pour profiter d’une magnifique musique, ce qui ne sera pas possible à l’avenir. Films, pièces de théâtre et galeries d’art pourraient ne plus être accessibles dans un monde transformé. Nous ne pourrons plus compter sur la technologie pour accéder à la beauté.

Par conséquent, si nous voulons trouver et créer de la beauté, nous devrons abaisser nos attentes techno-enrichies et retourner à la façon la plus simple de le faire, des façons avec lesquelles nos ancêtres étaient intimement familiers. La recherche et la création de beauté peuvent être aussi simples que d’observer un brin d’herbe qui a percé le béton ou de regarder un moineau picorer minutieusement les morceaux de pain que nous avons lancés. Ou nous pouvons tenter l’expérience d’évider une branche ou une tige dans laquelle nous découperons des trous pour obtenir une flûte. La musique de merveilleux carillons à vent peut facilement être obtenue en fouillant toutes sortes de matériaux qui traînent simplement dans des tas de décombres.

À mesure que le monde devient plus hideux et encore plus brutal, savourer et créer de la beauté devient un acte sacré. Ce faisant, nous affirmons que les aspects les plus déplaisants de notre espèce et du monde extérieur n’ont pas le dernier mot, qu’une autre chose qui irradie davantage dans l’âme humaine prévaut toujours. Ce « quelque chose » est la capacité de révérer la beauté, naturelle ou autre. Une autre phrase de Terry Tempest Williams souligne encore notre relation avec la beauté et la relation de la beauté avec notre univers sacré : « Le monde est sacré. Nous sommes sacrés. Toute vie est sacrée. Les prières quotidiennes sont prononcées par les lèvres des vagues déferlantes, les murmures des graminées, le scintillement des feuilles. »


Cette série de réflexions est la deuxième partie du livre L’effondrement publié par les éditions Écosociété. Ce livre est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle qui constituent la deuxième partie de la version originale du livre sont publiées sous la rubrique Carolyn Baker à raison d’une par semaine.


Vous pouvez vous procurer L’effondrement de Carolyn Baker, Éditions Écosociété dans toutes les bonnes librairies, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de

Fondation Écho-logie
7011, ave Champagneur
Montréal (QC) H3N 2J6

Se conformer et souffrir?

Réflexion 17

Ce n’est pas un signe de santé que d’être bien adapté à une société profondément malade.

Jiddu Krishnamurti

Combien d’années avez-vous passées à ne pas vous adapter à la civilisation industrielle ? Peut-être ne saviez-vous pas que c’était ce que vous faisiez et peut-être ne pouviez-vous pas nommer la façon dont vous choisissiez de vivre votre vie. Mais au fur et à mesure que la crise mondiale s’est aggravée, la conscience que vous ne vous conformiez pas au paradigme de la croissance infinie, à l’utilisation insensée de l’énergie et à l’extinction de masse de toutes les espèces causée par l’humanité, y compris l’espèce humaine, tout cela vous a peut-être révélé à quel point le monde où vous viviez était devenu malade.

Ou bien, peut-être n’avez-vous pas remis en question les valeurs de votre société avant d’avoir perdu un emploi, une maison, un fonds de retraite, une assurance maladie ou autre chose que vous aviez cru ne jamais voir disparaître. À ce moment-là, vous avez peut-être commencé à regarder votre société avec un regard neuf et, en reliant les points, vous avez peut-être découvert la maladie qui s’y cachait.

Quelle que soit votre histoire d’éveil, il se peut que vous compreniez maintenant que dans la prochaine culture « l’ajustement » doit être remplacé par la responsabilité et « la conformité » par une véritable communauté. Dans ce nouveau milieu, on devrait voir favorablement les humains qui ne souhaitent pas s’ajuster et la communauté devrait être disposée à écouter et à dialoguer avec tous ceux qui la contestent. Dans le creuset qu’est la communauté, utiliser les outils de la communication consciente nous offre la possibilité de faire et de refaire la prochaine culture. En outre, je crois que l’angoisse même de l’effondrement facilitera ce processus. Car il se peut bien que plus la souffrance sera profonde, plus nous serons déterminés à créer des sociétés holistiques composées d’êtres humains entiers.

En tout état de cause, la prochaine culture ne doit pas imposer un paradigme dominant auquel chacun doit se conformer ; il faut une culture forgée par des personnes qui comprennent la valeur des idées et des talents de chacun. En d’autres termes, ce qui doit être prisé n’est pas la conformité, mais la créativité.

———————-

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle sont quant à elles publiées régulièrement sur ce site; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Apprivoiser notre part d’ombre

Réflexion 16

L’ombre est un problème moral qui interpelle l’ensemble de l’ego-personnalité, car personne ne peut devenir conscient de l’ombre sans un effort moral considérable. En devenir conscient signifie de reconnaître que les aspects sombres de la personnalité sont présents et réels. Cette action est le prérequis essentiel à tout type de connaissance de soi.

Carl Jung

Nous avons une énorme dette envers Jung pour avoir défini et articulé le concept de l’ombre. Essentiellement, l’ombre est une partie de nous que nous désavouons en disant « ce n’est pas moi ». Par exemple, nous disons peut-être du menteur en nous : « Ce n’est pas moi, je dis toujours la vérité », même si une certaine partie de nous n’est pas entièrement honnête. De même, nous pouvons renier les plus abominables traits de caractère qui nous entourent avec un « Ce n’est pas moi ». Le vol, la tricherie, l’infidélité, l’avarice, l’envie, la duplicité, l’opportunisme, la haine, la violence — nous insistons pour dire de tous et chacun « Ce n’est pas moi » et pourtant ils existent tous dans la psyché de chaque être humain, consciemment ou non.

Bien que cette considération puisse sembler déprimante, Jung nous a assuré que 80 % de l’ombre est « l’or pur ». Que voulait-il dire ? Tout simplement que si nous sommes prêts à affronter l’ombre en nous-mêmes et à travailler avec elle, ce travail peut nous transformer profondément et nous conduire à un contact intime avec notre Soi sacré. En outre, en persévérant dans le travail avec l’ombre, l’expérience de la joie est inévitable.

Notre travail est de permettre à l’ego de s’ouvrir suffisamment pour que l’on puisse voir des parties de l’ombre. Bien que nous n’ayons pas la clé de la porte derrière laquelle l’ombre est enfermée, nous pouvons percer quelques trous dans les murs pour laisser passer juste assez de lumière afin de voir l’ombre. Nous pouvons nous sentir dégoûtés en commençant à la regarder, mais nous pouvons également ressentir progressivement un sentiment de compassion envers elle et pour les blessures qui l’ont engendrée. Affronter l’ombre est une expérience intensément humiliante pour l’ego qui peut même, dans certains cas, le faire éclater.

Pourtant, nous ne découvrirons jamais la grandeur ou la générosité du Soi sacré tant que nous ne nous permettrons pas de voir l’ombre et de pleurer pour elle. Rumi a écrit : « Il existe un déchirement qui est véritablement une guérison, qui vous rend plus vivant ». L’or présent dans le travail avec l’ombre n’est pas seulement un gain de vitalité, mais plus de compassion pour nos semblables terriens qui n’ont pas encore trouvé l’or présent en eux.

S’éveiller à la réalité de l’effondrement

Réflexion 15

 

Je ne me souviens pas m’être jamais sentie aussi éveillée.

Thelma dans le film Thelma et Louise

 

Un de ses élèves demanda au Bouddha :

— Êtes-vous le Messie ?

— Non, répondit le Bouddha.

— Donc vous êtes un guérisseur ?

— Non, répondit le Bouddha.

— Donc vous êtes un enseignant ? continua l’élève.

— Non, je ne suis pas un enseignant.

— Alors qu’êtes-vous ? demanda l’étudiant exaspéré.

— Je suis éveillé, répondit le Bouddha.

Y a-t-il vraiment une différence entre Thelma et le Bouddha ? Un homme du nom de Siddhartha grandit dans la caste des guerriers de son pays et renonce à tout privilège, choisissant plutôt de devenir moine et de consacrer sa vie à mettre fin à la souffrance. Une femme respectueuse de la loi et soumise devient involontairement empêtrée dans un tourbillon de crime. Elle se retrouve assise dans une voiture à côté de sa complice par une nuit étoilée, déclarant qu’elle avait franchi une ligne et qu’elle ne retournerait jamais à son ancienne vie. Tous deux, l’homme Siddhartha et la femme Thelma, déclarent qu’ils sont éveillés.

Il y a autant de façons de s’éveiller qu’il existe d’êtres humains sur la Terre, et il n’y a pas une seule bonne façon. Certains d’entre nous s’éveillent tôt dans la vie et d’autres tard, peut-être trop tard pour survivre à une époque turbulente. Dans un monde chaotique, nous sommes entourés de personnes qui en sont à divers stades d’éveil et de confusion. Bien qu’il ne soit jamais trop tard pour s’éveiller, il peut être trop tard pour apporter les changements que nous aurions aimé faire dans nos vies et dans notre monde. Néanmoins, je dirais qu’il vaut mieux s’éveiller trop tard que pas du tout.

Nous ne pouvons nous éveiller et simplement savourer notre éveil. L’action est un résultat inévitable du fait de devenir conscients. Si vous vous sentez éveillé, à quoi votre éveil vous appelle-t-il ? Pour Thelma, l’éveil l’a finalement poussée à sa mort. Pour Bouddha, l’appel de l’éveil était de mettre fin à la souffrance. Prenez le temps de contempler et de savourer votre processus d’éveil. Vous êtes-vous engagé à poursuivre ce processus ? Dans l’affirmative, comment ? Et quelle action est issue de votre réveil ? Quelles autres actions pourraient être gestantes et en attente d’émerger, au moment même où vous lisez ces mots ?

———————-

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle sont quant à elles publiées régulièrement sur ce site; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Être dans le déni, ou faire face à ce qui est

Réflexion 14

Vous n’êtes pas appelé à voter sur ce qui est. Avez-vous remarqué ?

Byron Katie

Au cours des bonnes années de prospérité économique, il était plus facile de vivre dans le déni. Après tout, il suffisait de prendre de l’alcool, de la bouffe, la carte de crédit ou de passer à la flamme amoureuse suivante et, pendant un certain temps, tout souci disparaissait. Lorsque les temps sont difficiles, lorsque nous ne sommes peut-être même pas sûrs d’où viendra le prochain repas, nous sommes obligés d’encaisser ce qui est. Ou nous choisissons de prendre encore un autre soporifique ou bien nous restons paisiblement assis à regarder ce qui est.

Le refus de faire face à ce qui est se révèle intimement lié au fait de vivre ailleurs que dans le moment présent. Peut-être que si je peux être ailleurs, je peux échapper à ce qui est. Pourtant, comme le dit l’adage, où que vous alliez, vous y êtes.

Malgré toute la mauvaise presse sur le déni, il possède une fonction de survie dans la psyché humaine. Sans déni, nous serions tous devenus fous il y a longtemps. Mais la plupart des gens n’ont pas réussi à le voir comme un mécanisme de défense et ont plutôt choisi de l’utiliser comme première réaction à la moindre chose désagréable survenue dans leur monde. Le matérialisme, la dépendance à la technologie et une mentalité d’ayants droit sont excellents pour nous encourager à faire exactement cela. Et nous embrassons habituellement le déni parce qu’il nous manque les outils qui nous permettraient de faire face à ce qui est.

Quelle que soit votre situation en ce moment, vous ne pouvez échapper à qui est. C’est peut-être l’une des bénédictions cachées dans l’effondrement de la civilisation industrielle. Tant de choses que nous avons utilisées dans le passé pour atténuer et créer une certaine distance par rapport à ce qui est seront moins disponibles ou, peut-être, ne seront pas disponibles du tout. Le déni est un état infantile dans lequel nous refusons de grandir et de devenir des adultes mûrs capables de faire face à ce qui est. Ces temps troublés ne nous incitent pas seulement à évoluer, mais, dans certains cas, nous donnent des coups de pied au derrière pour nous forcer à abandonner le déni et à nous dire à nous-mêmes ainsi qu’au monde entier la vérité sur le sort de notre planète.

J’ai l’impression que la plupart des gens qui lisent ces mots le font parce qu’ils ont pris conscience depuis longtemps du fait qu’ils ne sont pas appelés à voter sur ce qui est, même s’ils sont toujours engagés dans une lutte acharnée contre le déni. Aucun d’entre nous, peu importe son degré d’information ou d’évolution, n’est jamais totalement libre de déni. Où sont les derniers vestiges du déni en vous ? De quelles subtiles manières pourriez-vous être en train d’essayer de voter sur ce qui est ?

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

L’effondrement nous dévoile

Réflexion 10

 

Une crise est un moment de vérité.

Chellis Glendinning

L’effondrement de la civilisation industrielle va nous obliger à faire beaucoup de choses et à en cesser bien d’autres, mais il va surtout nous obliger à dire la vérité sur notre environnement, nos ressources naturelles, notre utilisation et notre mauvais usage de l’argent, notre déconnexion de la communauté terrestre et, par-dessus tout, il va nous obliger à dire la vérité sur nous-mêmes.

L’intensification de l’effondrement est accompagnée d’une transformation radicale des valeurs et des priorités. Pourquoi tant de choses qui comptaient auparavant importent-elles si peu maintenant ? Pourquoi tant de choses que nous ignorions ou minimisions avant sont-elles devenues essentielles et urgentes en ce moment ? Mais au-delà de tout cela, nous sommes confrontés à qui nous sommes vraiment, plutôt qu’à l’image que nous avons été poussés à montrer.

Beaucoup de choses se manifestent maintenant et c’est précisément ce que le mot apocalypse signifiait à l’origine : le dévoilement. En se désintégrant, chaque institution montre ce qu’elle est devenue. Et chacun de nous est et sera dévoilé au fur et à mesure que les difficultés de l’effondrement s’intensifieront.

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

Il n’est plus temps de prétendre ; il n’y a nulle part où s’enfuir, nulle part où se cacher. Nous ne pouvons nous permettre de dire quoi que ce soit d’autre que ce qui est, et notre fausseté sera révélée si nous essayons de faire autrement. Il est temps de dire la vérité à propos de l’ancien paradigme. Il est temps de dire la vérité sur la façon dont il a assassiné nos âmes, car seule la narration radicale de la vérité peut restaurer nos âmes et nous permettre de récupérer notre plénitude.

Une crise sépare le bon grain de l’ivraie parce qu’elle révèle ce qui est vrai ou faux : c’est peut-être sa conséquence la plus imprévue et douloureuse. Nous disons que nous ne voulons pas perdre un mode de vie auquel nous sommes habitués parce qu’il est confortable et familier, mais peut-être que la vérité plus profonde est que nous craignons qu’en le perdant pour de bon la vérité sur qui nous sommes réellement sera irrévocablement exposée. Le déni et l’illusion masquent nos tares, mais elles cachent aussi l’or authentique du soi sacré. Nous devons structurer et prendre soin d’un nouveau paradigme au cœur duquel se trouve la réalité inexorable des deux : les tares et l’or.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Tenir la tension des opposés

Réflexion 9

 

Il y a une brisure d’où surgit la plénitude

Une destruction de laquelle fleurit l’indestructible.

Il y a la peine au-delà de tous les deuils qui conduit à la joie,

Et une fragilité des profondeurs de laquelle émerge la force.

Rashani

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

office-2007-key  |
office-2007-product-key  |
office-2007-ativation-key  |
office-2007-iso  |
office-2007-keys  |
office-2010-key  |
office-2010-product-key  |
office-2010-ativation-key  |
office-2010-iso  |
office-2010-keys  |
office-2013-key  |
office-2013-product-key  |
office-2013-ativation-key  |
office-2013-iso  |
office-2013-keys  |
office-2016-key  |
office-2016-product-key  |
office-2016-ativation-key  |
office-2016-iso  |
office-2016-keys  |

Qui ne pourrait passer des années à étudier ces mots ? Et vous le ferez peut-être. En m’attardant sur ces paroles de Rashani, mon corps résonne avec sa superbe juxtaposition de la lumière et de l’obscurité, de la tristesse et de la joie, de la brisure et la de plénitude, de la fragilité et de la force. Certainement que ces lignes de son extraordinaire poème sont particulièrement adaptées aux périodes turbulentes ; la poétesse tient dans son cœur et exprime par sa plume une union des opposés qui résonne avec tout ce que nous savons être vrai dans le fond de nous.

Pendant que nous nous tenons là avec l’angoisse autour de nous, ou peut-être dans nos propres vies, une partie de nous est consciente que cela n’est pas toute la vérité, l’ensemble de l’histoire. Dans les profondeurs de notre psyché, nous ressentons que l’effritement, l’effondrement, la chute et le chaos ne représentent que la moitié de ce qui essaie de se produire en nous-même et dans notre espèce. Les anciens alchimistes comprenaient qu’en restant patiemment présents au feu et au plomb dans le creuset alchimique, le métal commun pourrait et serait transmuté en or. Ils comprenaient également que le processus était une épreuve ardue, déchirante et atroce qui ne pourrait jamais se produire sans effort, sans un engagement laborieux et sans faille.

Tenir la tension des opposés, la chute et la créativité, la violence et le tendresse, la désolation et la beauté, la mort et la renaissance, est le plus difficile et parfois le plus déchirant travail qu’un être humain puisse faire. C’est pourtant ce qui nous est demandé à ce stade de l’histoire de notre espèce. Nos âmes sont en train d’être déchirées et pourtant, sans équivoque, nous sommes en train d’apprendre à chanter.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Comprendre nos dons, et peut-être consommer moins?

Réflexion 8

 

Chaque personne cherche avant de naître la raison d’être de sa vie.

Mais comment pouvons-nous savoir quel est le but de cette vie ?

Lorsqu’une femme est enceinte un rituel appelé le rituel d’écoute est effectué. Dans ce rituel les anciens du village demandent à l’enfant à naître :

Qui es-tu ?

D’où viens-tu ?

Pourquoi prends-tu la peine de venir dans ce monde tourmenté ?

Que pouvons-nous faire pour rendre ton voyage plus facile ?

Sobonfu Somé, The Gift of Happiness

 

Dans Entering the Healing Ground, Francis Weller parle de l’emploi spirituel, un terme qui désigne les dons que chacun de nous porte en son âme en entrant dans cette vie. Sobonfu Somé, de la tribu dagara de l’Afrique de l’Ouest, parle de l’importance pour la communauté de savoir ce que chaque enfant apporte afin que le village puisse le ou la soutenir.

En cette époque de chômage massif qui peut signifier la fin de l’emploi à temps plein tel que nous l’avons connu, il devient de plus en plus important pour nous de savoir quels dons nous avons apportés en ce monde et ce que nous sommes vraiment venus faire ici, au-delà de tous nos emplois actuels ou passés.

Dans Fate and Destiny, Michael Meade suggère qu’une des raisons pour lesquelles nous sommes devenus une société de consommation est la perte de la connexion avec nos dons intérieurs qui nous a poussés à trouver notre identité dans la consommation, nous transformant ainsi en chômeurs spirituels. Si, dans l’édification de la prochaine culture nous devons renoncer à nos identités de consommateurs, nous devrons redécouvrir notre identité authentique qui ne peut être découverte que dans la conscience de nos dons. Parce que, comme le dit Meade : « En devenant conscient de ses dons naturels, la nécessité de donner quelque chose au monde devient plus forte que l’envie de le consommer. »

Les anciens sont les gardiens et les protecteurs de la culture. Leur rôle n’est pas défini par l’âge, mais par la sagesse qu’ils ont acquise dans des initiations personnelles et culturelles. Dans la prochaine culture, les aînés devront travailler avec la collectivité pour découvrir les dons dans chaque personne, tout comme chaque personne devra travailler à découvrir ces dons en lui-même ou en elle-même. De cette façon, nous deviendrons des sages-femmes de l’âme et garantirons que notre communauté maintiendra le plein emploi spirituel.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.

Suivre le fil, malgré tout

Réflexion 7

Il y a un fil que vous suivez. Il traverse les choses qui changent. Mais lui ne change pas.

William Stafford

Peut-être que rien dans ces temps troublés n’est plus urgent que d’être conscients que le fil vit en nous et de ressentir sa présence dans nos vies. Pendant les périodes de changements vertigineux et effrayants, le fil demeure, toujours là, prêt à être touché et à nous entraîner. Ce faisant, nous ressentons notre connexion avec les ancêtres, la sagesse ancienne, la vérité intemporelle et les restes éternels du sacré.

Notre travail n’est pas seulement de rester en contact avec le fil, mais de l’utiliser pour retisser et refaire notre monde avec les fibres effilochées d’un vêtement que nous avons hérité des Lumières, un vêtement qui a fini par devenir un poids étouffant sur nos âmes, une couverture séduisante, mais triste.

Stafford nous assure que tant que nous tiendrons le fil nous ne pourrons nous perdre. Tout s’effondre ; les gens remettent nos choix en question, concluent peut-être même que nous sommes fous. Pourtant, nous tenons à notre fil et aidons nos congénères humains à trouver le leur. Quand nous nous sentons dépassés, nous nous accrochons au fil et lorsque notre voisin est près de succomber à la folie, nous lui offrons un poème, une chanson, une histoire, ou une autre belle chose pour apaiser et adoucir sa terreur, quelque chose qui lui rappellera le fil qu’il n’a pas retrouvé, mais n’a jamais perdu. En chérissant le fil, nous comprenons de mieux en mieux combien nous sommes tous reliés intimement ensemble dans un vêtement qui s’appelle la vie. En fait, c’est ce que des périodes turbulentes ont toujours enseigné aux humains.

——————

Le livre L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, publié par les éditions Écosociété, est la traduction de la première partie de Collapsing Consciously écrit par Carolyn Baker. Les 52 réflexions hebdomadaires sur l’effondrement de la civilisation industrielle  sont quant à elles publiées sur ce site à raison d’une par semaine; elles constituent la deuxième partie de la version originale en anglais du livre Collapsing Consciously.

Vous pouvez vous procurer le livre de Carolyn Baker intitulé L’effondrement. Petit guide de résilience en temps de crise, Éditions Écosociété en librairie, ou en le commandant par la poste en envoyant un chèque de 14$ au nom de Fondation Écho-logie, 7011 ave Champagneur, Montréal, H3N 2J6.